Nos amies les calories

Qui n’a jamais regardé l’étiquette d’un paquet de chips ou de la plaque de chocolat afin de savoir combien de kilocalories (kcal) y était cachées?
Quand nous sommes dans une recherche de perte de poids, nous sommes souvent à la recherche de l’aliment qui nous fournira le moins de kcal possible. Et c’est normal. Pourquoi ? Tout simplement parce que notre cerveau est là pour résoudre les problèmes. Il est persuadé que notre poids est un problème et que la solution est de diminuer notre apport calorique.

Oui mais…

  • Les calories sont vitales pour notre bon fonctionnement. En d’autres termes, nous en avons besoin pour vivre. Certes pas en excès, mais il nous en faut quand même un certain nombre. Environ 2’000 pour une femme et 2’500 pour un homme. Deux tiers sont nécessaires pour réfléchir, digérer, respirer, maintenir notre température corporelle ou encore pour activer nos muscles (rappelons que notre coeur est un muscle). Le dernier tiers est dédié aux activités physiques.
  • Si nous tenons constamment un journal de bord de nos calories ingérées, sommes-nous vraiment connecté à soi ? Ecoutons-nous réellement nos besoins du moment présent ? Imaginons que nous nous sommes fixés une limite de 2’000kcal/jour mais qu’aujourd’hui, nous faisons un jogging d’une heure, que nous sommes stressé, que nous avons besoin pour notre bien-être psychologique de manger une plaque de chocolat ? Allons-nous nous restreindre à nos 2’000kcal ou allons nous prendre en compte la situation du jour et adapter selon nos autres besoins ? Pour ma part, j’aurai envie d’opter pour la deuxième réponse. Et je me sens tout de suite soulagée de m’autoriser cela pour aujourd’hui, je ne sais pas vous ?

Et les calories d’une pomme alors ?
Pourquoi ne cherchons-nous pas à savoir combien de kcal représente une pomme ? Pourtant, 1kcal de pomme = 1kcal de chocolat. On est d’accord, en terme de lipides ou encore en terme de glucides, les deux aliments n’ont pas le même impact sur notre santé. Mais en terme d’apport calorique et d’incidence direct sur notre poids, 1kcal de pomme est égal à 1kcal de chocolat.

Mais alors que faut-il prendre en compte dans le choix de nos aliments si ce n’est pas les calories ? Qui rappelons-le, est la solution qu’a trouvé notre ami le cerveau pour résoudre notre problème de poids (problème de poids qui sera peut-être résolu mais qui aura créé peux-être d’autres problèmes comme de la frustration, de la tristesse, un mal-être…?).
On en revient à une notion présente dans un de mes articles précédents: Voulez-vous manger sainement ou mangez-vous dans le but de trouver votre poids d’équilibre ? Et il est tout à fait possible que selon le contexte, vous me répondez la première réponse et que dans un autre contexte vous me répondez la deuxième. C’est humain et totalement sensé. Aucune réponse n’est à elle seule la vérité. Il faut prendre en compte la situation dans laquelle nous nous trouvons et se demander ce qui est important pour nous, au moment présent. Ainsi seulement, nous pourrons nous éviter du stress, de la frustration et de la culpabilité. Agir en fonction de son besoin sur l’instant et non en fonction d’une règle rigide, ça pour moi, c’est la clé du bien-être et de l’harmonie tête – corps – assiette.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *